.

Jour 11 Chapitre 10 "Différentes épreuves"

« Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète
les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,
sachant que l'épreuve de votre foi
produit la patience.
  
»
—Jacques 1:2-3

FRN WM 8.25x10.5

Quel est le dessein de Dieu au travers de nos difficultés, de nos tentations, de nos épreuves et de nos tribulations ? Beaucoup de chrétiens n'ont aucune idée de la raison pour laquelle Dieu permet nos souffrances. Sans une telle compréhension, n'est-il pas étonnant que les chrétiens d'aujourd'hui soient si facilement vaincus ? Nous verrons qu'il y a beaucoup d'avantages à tirer de nos épreuves et de nos tests, en particulier la construction de notre foi et l'endurance nécessaire pour terminer le chemin que nous avons devant nous.

La chose la plus importante que nous devons réaliser pendant nos épreuves, tribulations, tests et tentations, c'est que Dieu est aux commandes ! C'est Sa main qui permet à ces épreuves de nous toucher ou non. Quand Il le permet, Il envoie Sa grâce et Sa miséricorde, qui nous permettent d'endurer.

Les tentations. Les tentations que nous vivons, nous dit l'Écriture, sont communes à l'homme, mais Dieu nous offre un moyen d'y échapper. "Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter " (1 Cor 10 :13).

Les tentations sont provoquées par nos propres convoitises. Dieu ne peut pas nous tenter de faire le mal ; ce sont nos désirs qui nous tentent. "Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise : C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne" (Jacques 1:13). Quand on pense à la luxure, on pense souvent à quelque chose de sexuel. Cependant, la convoitise à laquelle la Bible se réfère est l'avidité pour toutes les choses qui nourrissent notre chair ; cela inclut faire notre propre volonté.

Nous sommes entre Ses mains. " Oui, j'ai appliqué mon cœur à tout cela, j'ai fait de tout cela l'objet de mon examen, et j'ai vu que les justes et les sages, et leurs travaux, sont dans la main de Dieu  " (Eccl. 9:1).

Permettre l'adversité. Une des choses les plus réconfortantes à savoir est que Satan ne peut pas nous toucher sans la permission de Dieu. "L’Éternel dit à Satan : Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. ". (Job 1:12). Satan avait non seulement besoin d'une permission, mais on lui donna aussi des instructions spécifiques sur la façon dont il pouvait toucher Job. Satan a également demandé la permission de cribler Pierre. " Le Seigneur dit : Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment ." (Luc 22:31).

La repentance et le salut. "je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu, afin de ne recevoir de notre part aucun dommage. En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort  " (2 Cor 7 : 9). Dieu nous permet d'être triste pour nous amener à la repentance. Quand nous essayons de faire regretter à nos femmes (ou aux autres) ce qu'elles ont fait, cela n'apportera pas la vraie et authentique repentance.

Nous avons besoin de grâce. "Et il m'a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort. " (2 Cor 12 : 9-10). Comment obtenir la grâce dont nous avons besoin ? Nous gagnons la grâce par l'humilité.

"Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles " (Jacques 4:6).

"Car quiconque s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé" (Luc 18:14).

"Heureux ceux qui sont humbles, car Dieu leur donnera la terre en héritage " (Mt 5 :5).

"L'orgueil d'un homme l'abaisse, mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire " (Prov. 29:23).

Se vanter de nos faiblesses, confesser nos fautes et être humble permettra à l'Esprit Saint de demeurer en nous. C'est ainsi que nous apprendrons à être satisfaits, quelles que soient nos circonstances.

Apprendre le contentement. Nous voyons que nous devons apprendre le contentement à travers les circonstances difficiles que Dieu permet. " Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette " (Ph 4 :11).

Apprendre l'obéissance. Même Jésus a appris l'obéissance par la souffrance. " Il a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes " (Hébreux 5:8).

Il nous perfectionnera. "Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ " (Phil. 1:6). Une fois que Dieu a commencé une bonne œuvre en vous, votre femme, ou vos êtres chers, Il l'accomplira.

Nous devons être un réconfort pour les autres. Nous ne devons pas nous contenter d'accepter le réconfort de Dieu - nous avons reçu l'ordre de donner ce réconfort aux autres, quelle que soit leur affliction ! "Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l'objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction  " (2 Cor 1 : 3-4). Beaucoup d'hommes ont du mal à réconforter ceux qui souffrent. Certains ne peuvent même pas réconforter leur femme ou leurs enfants (parfois parce qu'ils sont la cause de la douleur).

Si nous négligeons notre responsabilité de réconforter nos proches, ils se tourneront vers les autres (ce qui peut être dangereux), et nous manquerons une bénédiction. La bénédiction est la chance d'être plus proche de la personne que nous réconfortons. Les hommes, nous devons réconforter les autres hommes, surtout ceux qui ont des problèmes conjugaux. Si nous ne le faisons pas, ils peuvent se tourner vers une autre femme (pas leur femme) pour obtenir de l'aide. Soyez prêt à vous humilier et à partager vos faiblesses et vos échecs pour que votre ami se sente capable de partager les siens avec vous. Abattez le mur de l'orgueil, Dieu vous élèvera. "Vantez " vous de vos faiblesses comme Paul l'a fait.

La discipline de notre Père. Bien souvent, notre souffrance peut être la discipline de Dieu pour avoir désobéi à Sa Loi. "Et vous avez oublié l'exhortation qui vous est adressée comme à des fils : Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend;  Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils.Supportez le châtiment : c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas ? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. D'ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Il est vrai que tout châtiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice " (Hébreux 12:5-11).

La discipline est une bénédiction. Quand nous suivrons l'exemple des prophètes de la Bible, nous aiderons les autres à endurer leur adversité. "Prenez, mes frères, pour modèles de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion. " (Jacques 5:10). Les hommes ont besoin de voir d'autres hommes endurer les tentations et la souffrance, non pas en faisant des compromis, mais en défendant ce qui est juste. Beaucoup d'entre nous sont préoccupés par des choses durables qui n'ont pas de valeur éternelle, des choses durables qui sont simplement insignifiantes.

La discipline peut être douloureuse. La discipline n'est jamais joyeuse quand on est au milieu d'elle. Pourtant, ceux qui ont été formés par Sa discipline connaissent les récompenses de la justice - elle apporte la paix. "Il est vrai que tout châtiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice " (Héb.12:11). Ceux qui sont des athlètes prennent l'entraînement sportif au sérieux - qu'en est-il de l'entraînement religieux ? Combien plus devrions-nous être "formés" (par la souffrance) pour recevoir le fruit paisible de la justice !

Pour recevoir une bénédiction. Quand on nous fait du mal ou qu'on nous insulte, nous devons endurer, sans rendre le mal, pour recevoir notre bénédiction. Nous devons nous rappeler que les insultes et les maux sont introduits dans nos vies pour nous donner une "opportunité" de recevoir une bénédiction. D'abord 1 Pierre 3:9 dit, "ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction ". "D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux " (1 Pierre 3:14). Qu'en est-il de vous - êtes-vous capable de résister à la tentation de riposter violemment à quelqu'un, y compris votre femme, lorsqu'une insulte est dirigée contre vous ?

Cela commence avec les chrétiens. Pourquoi la souffrance doit-elle commencer d'abord par les chrétiens ? Cela commence avec les chrétiens parce que les chrétiens pécheurs et désobéissants n'attireront jamais les autres vers le Seigneur. Encore une fois, c'est la "volonté de Dieu" que nous soyons mis dans la souffrance. Nous devons accepter de souffrir (généralement aux mains d'un autre) en nous confiant à Dieu. "Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l’Évangile de Dieu ?…. Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien." (1 Pierre 4:17).

Le pouvoir de notre foi. C'est la foi qui ouvre la porte aux miracles. Vous devez croire qu'Il est capable et ne pas avoir de doutes à ce sujet dans votre cœur. "Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir." (Marc 11:22-24).

Dieu dans Sa Parole nous a dit que nous allons souffrir. "Et lorsque nous étions auprès de vous, nous vous annoncions d'avance que nous serions exposés à des tribulations, comme cela est arrivé, et comme vous le savez. Ainsi, dans mon impatience, j'envoyai m'informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous eût tentés, et que nous n'eussions travaillé en vain. " (1 Thessaloniciens 3:4-5). N'abandonnez pas ! Ne laissez pas Satan voler les bénédictions que Dieu vous réserve lorsque vous aurez enduré et vaincu !

Avec Dieu. "Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu " (Marc 10 :27). "Jésus les regarda, et leur dit : Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible." (Mt 19 :26). Rien n'est impossible à Dieu. Travaillez avec Dieu. Et comme Il ne fait pas de favoritisme, "ce qu'Il a fait pour les autres, Il va le faire pour vous !"

Ce que vous dites. "...demeurons fermes dans la foi que nous professons " (Hébreux 4:14). "Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous " (1 Pierre 3 :15). "Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée. " (Dan. 3:17). Nous devons proclamer ce que Dieu dit dans Sa Parole, sans hésiter, avec l'espérance sur nos lèvres. Mais attendez qu'on vous demande de rendre compte. On vous demandera, si vous êtes rempli de la joie du Seigneur au milieu de votre adversité ! Lorsqu'on vous demande de rendre compte, assurez-vous de répondre à l'autre personne avec déférence, respect et douceur. Ne discutez jamais les Écritures ! "Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu" (Mt 5 :9).

Maîtrisez votre esprit et restez concentré. "C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. " (1 Pierre 1 : 13). (Le mot sobre signifie avoir une pensée claire.) Soyez clair dans votre esprit sur la façon dont vous vous tenez pour éviter les conséquences d'un esprit irrésolu. Aussi, soyez assuré que vous ne pouvez pas livrer une bataille spirituelle si vous n'êtes pas physiquement sobre. Si vous êtes esclave de l'alcool, vous aurez de la difficulté à combattre les mauvaises pensées et les tentations qui finiront par vous détruire, vous et votre maison.

Soyez joyeux. Nous devons être joyeux dans nos épreuves parce que nous savons qu'elles produisent l'endurance qui nous permettra d'achever le parcours qui nous attend. "Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience.Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre" (Jacques 1:2-6). Nous savons que notre foi est mise à l'épreuve. Les doutes et les tentations viennent à l'esprit de tous ; ne les acceptez pas ! Au lieu de cela, pensez uniquement à la Vérité. Si vous doutez, vous aurez du mal à vous tenir debout et il vous sera plus difficile de surmonter les tentations. Certes, nous aurons une variété d'épreuves, certaines majeures et d'autres de simples irritations. Certains d'entre nous semblent mieux gérer les grandes épreuves que les petites irritations qui nous tourmentent chaque jour. Quelle note votre femme vous donnerait-elle à l'épreuve de votre foi ? Nous devons endurer nos souffrances comme Job l'a fait.

Réjouissez-vous. "Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous." (Phil. 4:6-9). De toute évidence, la plupart des batailles sont gagnées ou perdues dans l'esprit. Suivez les conseils du Seigneur pour garder la paix au milieu des épreuves. Réjouissez-vous de ce que Dieu fait. Pensez à ces choses, parlez de ces choses, et n'écoutez que ces choses. Vous êtes peut-être fort physiquement et en pleine forme, mais quelle est votre force spirituelle ?

La foi n'est pas la vue. "Car nous marchons par la foi, non par la vue " (2 Corinthiens 5:7). D'autres voudront savoir comment les choses se passent quand ils sauront que vous vivez des épreuves dans votre vie. Ils cherchent des signes d'amélioration. Nous devons nous rappeler que l'Écriture est très claire : la foi est invisible ! Répondez à leur question par : "Dieu travaille !" "C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. " (2 Cor 4 : 16-18). La plupart des gens commencent à croire quand ils commencent à voir quelque chose se produire - ce n'est pas de la foi ! "Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas " (Hébreux 11:1).

Passagère. Quand nous vivons ce que Paul appelle "l'affliction légère", elle peut encore nous écraser. Rappelons-nous une vérité importante : ces afflictions ne sont que passagères, "parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles " (2 Cor. 4:18). Ces mêmes afflictions ne sont pas seulement temporaires, mais elles produisent quelque chose de merveilleux pour nous dans la gloire. Souvenez-vous, la souffrance est temporaire et les bienfaits dureront une éternité ! Nous traversons la vallée de l'ombre de la mort (Ps. 23). Nous traversons les déserts (Ésaïe 48,21). Dieu n'a pas l'intention que nous y vivions, mais seulement que nous y passions ! "Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; et les fleuves, ils ne te submergeront point; si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas " (Esa. 43:2).

Attaché, mais pas seul ! Es-tu attaché et lié par le péché ? Un autre avantage de notre passage à travers l'affliction est noté dans le livre de Daniel ; les jeunes sont entrés "attachés" mais sont partis "déliés", sans aucune marque extérieure. "Ces hommes furent alors attachés, habillés de leurs caleçons, de leurs tuniques, de leurs manteaux et de leurs autres vêtements, et ils furent jetés au milieu de la fournaise ardente. Comme l'ordre du roi était catégorique et que la fournaise était extraordinairement chauffée, la flamme tua les hommes qui y avaient jeté Shadrak, Méshak et Abed-Nego. Quant aux trois hommes en question, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, ils tombèrent ligotés au milieu de la fournaise ardente. Le roi Nebucadnetsar fut alors effrayé et se leva subitement. Il prit la parole et dit à ses conseillers: «N'avons-nous pas jeté trois hommes ligotés au milieu du feu?» Ils répondirent au roi: «Certainement, roi!» Il reprit: «Eh bien, j'aperçois quatre hommes dépourvus de liens qui marchent au milieu du feu, porteurs d'aucune blessure, et le quatrième ressemble à un fils des dieux.» Nebucadnetsar s'approcha ensuite de l'entrée de la fournaise ardente et dit: «Shadrak, Méshak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu très-haut, sortez et venez!» Shadrak, Méshak et Abed-Nego sortirent alors du milieu du feu. Les administrateurs, les intendants, les gouverneurs et les conseillers du roi se rassemblèrent. Ils virent que le feu n'avait eu aucun pouvoir sur le corps de ces hommes, que les cheveux de leur tête n'avaient pas brûlé, que leurs habits n'étaient pas abîmés et qu'ils ne sentaient même pas le feu" (Dan 3:21-27). Quel sera votre témoignage ? Allez-vous vous permettre d'entrer dans la fournaise ardente sans vous débattre, sans crier, sans vous plaindre ?

Regardons nos circonstances. Quand Pierre a regardé ses circonstances, il s'est effondré - et vous aussi vous le ferez. " Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? " (Matt. 14:29-31).

Pour nos tests. "Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien " (Jacques 1:2-4).

Plus précieux que l'or. La preuve de votre foi est plus précieuse que l'or. "C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra " (1 Pierre 1:6-7). Tant de gens ont échoué dans leurs épreuves et ont continué à marcher dans le désert comme le peuple d'Israël l'a fait. Ne soyez pas l'un d'entre eux.

Gardez la foi. Ne vous tournez pas dans une autre direction quand les choses deviennent difficiles. Satan est connu pour apporter de nouvelles (et mauvaises) solutions à nos épreuves ; c'est un test de notre foi. "J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m'est réservée ..." (2 Tim. 4:7). En tant que leader de votre famille, il est essentiel de garder le cap !

Demandez à Dieu un autre homme qui vous soutiendra. Trouvez quelqu'un d'autre qui vous aidera à vous tenir debout et à ne pas vous dérober à votre engagement. "Deux valent mieux qu'un, parce qu'ils retirent un bon salaire de leur travail. Car, s'ils tombent, l'un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever ! De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud ? Et si quelqu'un est plus fort qu'un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement. " (Eccl. 4.9-12). Puisqu'une corde de trois n'est pas facilement cassée, essayez de trouver deux autres qui se tiendront debout, vous encourageront, et vous maintiendront fermes dans votre foi. Voici quelques exemples de "cordons de trois" trouvés dans les Écritures :

Moïse, Aaron et Hur : "Mais les mains de Moïse étaient lourdes. Aaron et Hur soutinrent ses mains, l'une d'un côté, l'autre de l'autre. Ainsi, ses mains restèrent immobiles jusqu'au coucher du soleil " (Exode 17:12).

Voir aussi Shadrach, Meshach et Abed-nego dans le livre de Daniel, chapitre 3.

Paul, Luc et Timothée. Quand Paul était en prison, il avait deux hommes pour l'encourager. Quand Demas est parti, Paul a envoyé chercher Timothée. On nous dit que Démas est parti parce que les soucis du monde ont étouffé la Parole en lui. Le verset suivant nous dit comment : "Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse " (Mt 13:22). L'Écriture dit spécifiquement que nous pouvons devenir "infructueux" à cause de l'inquiétude et aussi à cause de la richesse. Veillons donc à ne pas nous inquiéter de notre situation et à ne pas nous laisser emporter par des questions d'argent ou par nos biens. Nous devons avoir confiance que "notre Dieu pourvoira à tous nos besoins" (Ph 4 :19), même si cela ne parait pas, il y aura assez d'argent. Beaucoup de chrétiens sont tombés de leur foi parce que la Parole a été étouffée à cause de problèmes financiers.

Demandez à Dieu de vous guider dans les épreuves. "Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. " (Prov. 3:5-6). Invoquons-le pour nous fortifier, approchons-nous de Lui en ces temps difficiles. Permettons-lui de nous discipliner, de nous tester et de nous éprouver. Réjouissons-nous toujours en toutes choses, non seulement des bonnes choses, mais aussi des difficultés qui se présentent à nous. Gardons notre espoir près de nos lèvres et restons fermes dans nos esprits. Souvenons-nous toujours que c'est Sa volonté que nous affrontions ces temps difficiles et qu'ils sont pour notre bien !

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein  —Romains 8:28

… joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus —Actes 5:41

Voici des versets de l'Écriture pour vous guider dans vos diverses épreuves :

Dieu est aux commandes, pas l'homme ni Satan.

  1. La justice vient du Seigneur (Prov. 29:26).
  2. La réponse vient du Seigneur (Prov. 16:1).
  3. Le Seigneur tourne le cœur (Prov. 21:1).
  4. Leurs actions sont entre les mains de Dieu (Eccl. 9:1).
  5. Tu (Dieu) l'as fait (Ps 44.9-15).
  6. Il (Dieu) a suscité la tempête (Ps. 107:1-32).
  7. Il (Dieu) a enlevé amoureux et ami (Ps. 88:8, 18).

Que nous apportent nos épreuves ?

  1. Ainsi la puissance de Christ demeurera en nous (2 Cor. 12:9-10).
  2. Ainsi nous apprendrons à être satisfaits (Phil. 4:9).
  3. Ainsi nous recevrons une récompense (2 Tim. 4:7-8).
  4. Nous ne manquons donc de rien (Jacques 1:2-4).
  5. Pour nous permettre de consoler les autres (2 Cor. 1:3-4).
  6. Pour perfectionner ce qu'Il a commencé en nous (Phil. 1:6-13).
  7. Récupérer notre bien-aimé (Phlm. 1:15-16).
  8. Pour recevoir la miséricorde (Hébreux 4:15).
  9. Apprendre l'obéissance (Hébreux 5:7-8).
  10. Pour produire de l'endurance (Jacques 1:2-4).
  11. Recevoir la couronne de vie (Jacques 1:12).
  12. Pour prouver notre foi (1 Pierre 1:6-7).
  13. Suivre ses pas (1 Pierre 2:21).
  14. Partager ses souffrances (1 Pierre 3:13).
  15. Être parfait, affermi, fortifié et inébranlables (1 Pierre 5:10).

Les tentations

Maintenant, fuyez les convoitises de la jeunesse,
et poursuivez la justice, la foi, l'amour et la paix,
avec ceux qui invoquent le Seigneur d'un cœur pur.
—2 Timothée 2:22

L'une des tentations les plus fortes auxquelles les hommes font face aujourd'hui est l'immoralité sexuelle. Il existe de nombreuses formes d'immoralité sexuelle, y compris, mais sans s'y limiter, l'adultère, la pornographie et la masturbation. Nous allons nous concentrer principalement sur les Écritures au sujet de "l'adultère", puisque c'est le péché dans lequel je suis tombé. S'il n'y avait pas eu la miséricorde divine de Dieu, et si ma précieuse épouse ne m'avait pas montré un amour  au-delà de ce que je croyais humainement possible, j'aurais complètement détruit ma famille.

Ces Écritures des Proverbes parlent à un fils de la part de son père. Veuillez accepter ces versets de ma part comme votre frère chrétien.

Mon fils, sois attentif à ma sagesse,
tends l'oreille vers mon intelligence,
afin que tu conserves la réflexion
et que tes lèvres gardent la connaissance.
Certes, les lèvres de l'étrangère ruissellent de miel
et son palais est plus doux que l'huile,
mais à la fin elle est amère comme l'absinthe,
coupante comme une épée à deux tranchants. Ses pieds descendent vers la mort,

Ses pas aboutissent au séjour des morts.
Elle se garde bien d'examiner le chemin de la vie.
Ses voies sont des voies d'errance, mais elle ne le sait pas.
Et maintenant, mes fils, écoutez-moi
et ne vous détournez pas des paroles de ma bouche!
Passe loin de chez elle
et ne t'approche pas de la porte de sa maison!
Sinon tu livreras ta dignité à d'autres
et tes années à un mari sans pitié;
sinon des étrangers se rassasieront de ton bien
et du produit de ton travail dans la maison d'un autre;
sinon tu gémiras, près de ta fin, quand ta chair
et ton corps dépériront.  Tu diras alors: «Comment donc ai-je pu détester l'instruction

Et comment mon cœur a-t-il pu mépriser le reproche?
Comment ai-je pu ne pas écouter la voix de mes maîtres,
ne pas tendre l'oreille vers ceux qui m'instruisaient?
Encore un peu et j'aurais été au comble du malheur
au milieu du peuple et de l'assemblée.»
Bois l'eau de ta citerne, l'eau qui sort de ton puits!
Tes sources doivent-elles se déverser à l'extérieur?
Tes ruisseaux doivent-ils couler sur les places publiques?
Qu'ils soient pour toi seul,
et non pour des étrangers avec toi.
Que ta source soit bénie,
fais ta joie de la femme de ta jeunesse,
biche des amours, gazelle pleine de grâce!
Que ses seins te rassasient constamment,
enivre-toi sans cesse de son amour!
Pourquoi, mon fils, t'enivrerais-tu d'une étrangère
et embrasserais-tu la poitrine d'une inconnue?
En effet, les voies de l'homme sont devant les yeux de l’Éternel:
il examine tous ses sentiers.
Le méchant est prisonnier de ses propres fautes,
il est retenu par les liens de son péché.
Il mourra faute d'instruction,
c'est de l'excès de sa folie qu'il s'enivrera.
—Proverbs 5:1–23

Que pouvons-nous apprendre des Écritures au sujet de celui qui commet l'adultère et de la femme adultère ?

Ce sont ses paroles qui vous entraîneront dans l'adultère. "Certes, les lèvres de l'étrangère ruissellent de miel et son palais est plus doux que l'huile, mais à la fin elle est amère comme l'absinthe, coupante comme une épée à deux tranchants. Ses pieds descendent vers la mort, ses pas aboutissent au séjour des morts. Elle se garde bien d'examiner le chemin de la vie. Ses voies sont des voies d'errance, mais elle ne le sait pas. " (Prov. 5 :3-6). En gardant cela à l'esprit, faites très attention à qui vous parlez. Je te conseille de ne pas parler à d'autres femmes, point final ! Si vous travaillez avec des femmes, soyez extrêmement prudent ! C'est là que la majorité des hommes tombent dans la fosse de l'adultère, sur leur lieu de travail ! Qu'est-ce que j'en sais ? C'est là que je suis tombé ! De plus, Erin a conseillé des centaines de femmes quittées par leur maris pour d'autres femmes, et elle dit que neuf fois sur dix, c'est quelqu'un que leur mari a rencontré sur son lieu de travail.

Et les hommes, ne vous impliquez pas dans les "chat rooms" sur Internet ! C'est le dernier outil de Satan pour détruire les mariages et les familles. Ne sois pas stupide au point de penser que ça ne pourrait pas t'arriver ! Nous connaissons personnellement plusieurs hommes qui ont commencé leur adultère sur Internet. Hommes, l'adultère sexuel commence par l'adultère émotionnel. Tu as entendu ce que je viens de dire ? L'adultère sexuel commence par un adultère émotionnel. J'ai entendu des chrétiens et des chrétiennes mariés dire qu'ils utilisent les forums de discussion sur Internet pour témoigner. C'est une pensée très naïve et insensée. Bien qu'ils aient les meilleures intentions, le péché est à la porte. Ne vous laissez pas berner, c'est un piège !

Messieurs, que ce soit bien clair. Ne vous laissez pas entraîner dans une conversation avec d'autres femmes que votre femme ! Si vous ignorez cet avertissement, comme je l'ai fait, vous le regretterez très probablement.

La femme adultère utilisera sa parole (comment elle vous parle et ce qu'elle vous dit) pour vous entraîner dans l'adultère et la mort spirituelle. " Elle l'a attiré à force de persuasion, elle l'a séduit par la flatterie de ses lèvres. Il s'est tout à coup mis à la suivre, pareil au bœuf qui va à la boucherie, au fou qu'on attache pour le corriger, jusqu'à ce qu'une flèche lui transperce le foie. Il était pareil à l'oiseau qui se précipite dans un piège sans savoir que c'est au prix de sa vie.  " (Prov. 7:21-23). Beaucoup de femmes dont les maris sont tombés dans la fosse de l'adultère ont déclaré qu'elles avaient averti leurs maris, mais ils ne les ont jamais écoutées. Tant de fois nous ignorons les avertissements de nos femmes, pour notre propre destruction. "Pendant qu'il (Pilate) était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire : Qu'il n'y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd'hui j'ai beaucoup souffert en songe à cause de lui ". (Matt. 27:19). Oh, si seulement j'avais écouté les avertissements de ma femme.

Encore une fois, ce sont les paroles de la femme adultère qui vous entraîneront dans l'adultère. "Pour qu'elles te préservent de la femme étrangère, de l'inconnue au discours flatteur " (Prov. 7:5). L'adultère flatte : "L'homme qui flatte son prochain pose un piège sous ses pas. " (Prov. 29:5). Quand quelqu'un flatte, le désir ou la motivation est d'"obtenir quelque chose".

Sa langue doucereuse. Encore une fois, c'est son beau discours qui finira par vous entraîner dans l'adultère et vous faire souffrir financièrement aussi. "Ils te préserveront de la femme mauvaise, des flatteries de l'inconnue. Ne convoite pas sa beauté dans ton cœur, ne te laisse pas prendre par ses œillades! En effet, pour la femme prostituée on se réduit à un morceau de pain et la femme mariée capture une vie précieuse. Peut-on prendre du feu contre soi sans que les habits ne s'enflamment? Peut-on marcher sur des charbons ardents sans se brûler les pieds? Il en va de même pour celui qui s'approche de la femme de son prochain: celui qui la touche ne restera pas impuni. On ne méprise pas le voleur qui vole pour s'alimenter, parce qu'il a faim, mais, si on le trouve, il fait une restitution au septuple, il donne tous les biens de sa maison. Celui qui commet un adultère avec une femme manque de bon sens. Il veut se détruire lui-même, celui qui agit de cette manière: il ne trouvera que blessures et déshonneur, et sa honte ne s'effacera pas" (Prov. 6:24-33). "Ne te laisse pas prendre par ses œillades! " (Prov. 6:25).

Comprenez-vous maintenant pourquoi je vous ai averti de ne pas parler à une femme autre que votre femme ? Si vous ignorez les avertissements de la Bible, vous pouvez vous attendre à une chute.

Tenir compagnie à une prostituée. Dieu dit qu'un homme qui tient compagnie à une prostituée souffrira financièrement. " Celui qui fréquente des prostituées gaspille sa fortune. " (Prov. 29:3). Plusieurs femmes sont venues voir Erin au fil des ans en lui disant que, comme leurs maris réussissaient si bien dans les affaires, elles ne pensaient pas que ce principe biblique pouvait s'appliquer à eux. Mais Erin savait que la Parole de Dieu s'applique à tous. Chacune de ces femmes est venue la voir plus tard et lui a parlé de l'effondrement financier de leur mari. Moi aussi, j'ai subi un effondrement financier (et ma famille a souffert avec moi). Quel imbécile ! Messieurs, je prie de tout mon cœur pour que vous acceptiez tout cela.

Esclave de celui à qui vous obéissez. Vous devez comprendre que l'adultère veut tout simplement, "votre peau". Mais permettez-moi aussi de dire que, bien souvent, cette femme adultère n'a aucune idée qu'elle est utilisée par le diable pour détruire un homme et sa famille. "Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice ? " (Rom. 6:16). Souvent, la femme adultère souffre. Peut-être qu'elle souffre parce que son mari ou son petit ami l'a quittée, ou qu'elle vit peut-être dans un mariage difficile. Le piège est tendu quand elle commence à partager ses blessures avec vous, et vous commencez à sympathiser avec elle et à lui faire des suggestions. Ne jouez pas avec le feu ! Si une femme commence à s'ouvrir à vous en partageant ses blessures ou ses sentiments - fuyez ! Ne t'inquiète pas d'être impolie. Tout ce que tu as à dire, c'est : "Je ne suis pas la personne à qui tu devrais parler de ça, excuse-moi." Alors, va-t'en. Encore une fois, ne vous inquiétez pas de lui faire de la peine. Éviter ce piège pour le bien de votre femme et de vos enfants est un million de fois plus important !

Une prostituée n'est généralement pas chez elle. "La femme est venue à sa rencontre, habillée comme une prostituée, la ruse dans le cœur. Elle était bruyante et sans pudeur. Ses pieds ne tenaient pas en place chez elle " (Prov. 7:10-11). Il peut s'agir de la femme avec qui vous travaillez, à côté de laquelle vous vous asseyez dans l'avion, ou même de la femme qui est "dehors" sur Internet !

Nous devons chercher la sagesse. " La sagesse crie dans les rues, elle parle tout haut sur les places, elle appelle à l'entrée des endroits bruyants. Aux portes, dans la ville, elle fait entendre ses paroles: «Jusqu'à quand, vous qui manquez d'expérience, aimerez-vous la naïveté? Jusqu'à quand les moqueurs trouveront-ils leur plaisir dans la moquerie et les hommes stupides détesteront-ils la connaissance? Revenez pour écouter mes reproches! Je veux déverser mon Esprit sur vous, je veux vous faire connaître mes paroles. » Puisque j'appelle et que vous résistez, puisque je tends la main et que personne n'y prête attention, puisque vous négligez tous mes conseils et n'acceptez pas mes reproches,  moi aussi je rirai quand vous serez dans le malheur, je me moquerai quand la terreur fondra sur vous, quand la terreur fondra sur vous comme une tempête et que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon, quand la détresse et l'angoisse s'empareront de vous. » Alors ils m'appelleront et je ne répondrai pas, ils me chercheront et ils ne me trouveront pas. Parce qu'ils ont détesté la connaissance et n'ont pas choisi la crainte de l’Éternel, parce qu'ils n'ont pas accepté mes conseils et ont méprisé tous mes reproches, ils se nourriront du fruit de leur conduite et ils se rassasieront de leurs propres conseils. En effet, l'égarement de ceux qui manquent d'expérience les tue et l'insouciance des hommes stupides provoque leur perte. En revanche, celui qui m'écoute habitera en sécurité. Il vivra tranquille et n'aura à redouter aucun mal.»" (Prov. 1:20-33).

Les hommes, s'il vous plaît, ne vous approchez pas d'une femme qui n'est pas votre femme ! La conversation amicale peut rapidement passer à la conversation intime, et vous serez comme un bœuf conduit à l'abattage.

Engagement personnel : De "considérer comme une joie" de connaître différentes épreuves. "En me basant sur ce que j'ai appris de la Parole de Dieu, je m'engage à permettre l'épreuve de ma foi  afin de me donner plus de force et de résistance. Et je laisserai la patience produire son résultat, afin d'être parfait et accompli, sans rien manquer."

« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus Christ » (Phil. 3 :12)  

N'oubliez pas de rejoindre la victoire! Ne faites pas que regarder
Les voyages de restauration ne sont pas un sport de spectateur!

S'il vous plaît commencez un JOURNAL avec le SEIGNEUR à l'esprit de ce que vous apprenez chaque jour pendant les 30 prochains jours pour "Restaurer Votre Mariage".

Plus vous versez votre cœur dans ces formulaires, plus Dieu et nous pouvons vous aider. Ces formulaires vous aideront également, ainsi que votre partenaire d’encouragement, à rendre des comptes. CLIQUEZ ICI