.

Jour 16 Chapitre 14 "Pourvoir aux besoins des siens"

« Si quelqu'un n'a pas soin des siens,
et principalement de ceux de sa famille,
il a renié la foi,
et il est pire qu'un infidèle.
 
»
—1 Timothée 5:8

FRN WM 8.25x10.5

Un rôle extrêmement important du mari et du père est celui du pourvoyeur. La "femme de Proverbes 31" avait des "revenus" et sa valeur était bien supérieure aux perles. Cela veut-il dire que le fait d'avoir une "femme qui travaille" est ce que Dieu a voulu ? Nous devons être prudents dans l'enseignement de ce concept ; nous ne devons ni ajouter ni retirer de Sa Parole. Nous devons examiner toutes les Écritures qui se réfèrent aux femmes, aux épouses et surtout aux mères avant de prendre la décision de faire travailler nos épouses en dehors du foyer. Nous devons aussi examiner les "fruits" des femmes qui travaillent. Commençons à chercher Sa Parole pour trouver la Vérité que nous pourrons suivre et partager avec les autres.

Beaucoup d'hommes chrétiens utilisent l'exemple de la "femme des Proverbes" pour justifier le travail de leurs femmes à l'extérieur du foyer. La clé pour regarder la "femme des Proverbes" est de noter qu'elle a acheté un champ et planté un vignoble. Dans le monde d'aujourd'hui, c'est ce que nous appellerions être un agriculteur. En tant qu'agricultrice, elle n'était pas à l'extérieur de la maison, loin de ses enfants ou sur le marché du travail, comme la plupart des femmes qui travaillent aujourd'hui. Elle était sous l'autorité de son propre mari et donc sous celle du Seigneur. Comme tous les déplacements étaient très lents, son champ était très probablement à proximité de son domicile ou sûrement à distance de marche de celui-ci, de sorte qu'elle pouvait quand même surveiller les besoins de son ménage.

Les femmes doivent être sous la responsabilité de leur mari. Votre femme ne doit pas être sous l'autorité d'un autre homme ou d'une autre femme. " Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur " (Eph. 5:22). “Femmes, soyez de même soumises à vos maris ..." (1 Pierre 3:1). " Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur " (Col 3 :18). "L’Éternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui" (Gen 2 :18). Votre femme est-elle une aide pour un (ou une) autre dans son travail ?

Les femmes doivent travailler à la maison. “. . . (Femmes soyez ) retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris ..." (Tite 2:5). La prostituée, nous dit-on, "était bruyante et rétive; ses pieds ne restaient point dans sa maison " (Prov. 7:11). Ici, on nous parle de l'une des récompenses de voir votre femme rester à la maison : "et celle qui reste à la maison partage le butin" (Ps 68,12). Il est important d'être honnête. Lorsque votre femme travaille à l'extérieur de la maison, elle ne peut s'empêcher de négliger plusieurs de ses tâches à la maison. Nous y reviendrons plus en détail dans ce chapitre. Souvent, les femmes qui travaillent ne peuvent pas faire d'économies parce qu'elles n'ont pas le temps de faire leurs courses. De plus, les épouses qui restent à la maison peuvent cuisiner des repas à partir de rien et ainsi se débarrasser de la coûteuse nourriture préparée.

Une femme qui travaille ne peut pas consacrer autant de temps et d'attention à ses enfants. Nous savons que personne ne peut prendre la place d'une mère quand il s'agit d'amour, de sacrifice et de patience avec ses enfants. "Moins temps mais de qualité" est un mensonge et il viole les Écritures suivantes : "Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras " (Deut. 6:7). En d'autres termes, toute la journée. Malheureusement, nous avons vu les fruits des enfants qui ont été laissés à eux-mêmes ou confiés à quelqu'un d'autre. Malgré ce que d'autres peuvent dire, le fait est que seule une mère peut donner aux enfants l'amour et les soins dont ils ont désespérément besoin. Cela ne veut pas dire que nous, les pères, n'avons pas un rôle à jouer, mais comme quelqu'un l'a dit un jour, il n'y a rien de tel que l'amour d'une mère.

Votre femme qui travaille finira par se sentir insatisfaite de sa vie. Des groupes d'intérêt spéciaux et les médias ont encouragé les femmes à copier le rôle des hommes dans la société. Ils ont essayé de "brouiller" les différences entre les hommes et les femmes et de rendre, surtout nos femmes, malheureuses dans leurs rôles "donnés par Dieu" et pour lesquels elles ont été créées. Dieu nous dit dans la Genèse qu'une femme doit être "l'aide" de son mari. Les féministes (et certaines d'entre nous) poussent ou encouragent nos femmes à sortir et à travailler - laissant derrière elles leurs enfants, leur foyer et nous. Et comme nos rôles sont devenus " flous ", cela a eu un effet dévastateur sur nos enfants, nos foyers, nos familles et notre pays. Les enfants se tournent vers leurs pairs pour obtenir conseils et approbation. Une femme a maintenant sa "propre vie" dans son travail et avec ses collègues. Il en résulte souvent une division dans la relation mari/femme qui aboutit trop souvent au divorce.

Avoir une femme qui travaille nuira à votre mariage. Lorsque votre femme travaille à l'extérieur de la maison, cela crée une indépendance par rapport à vous en tant que mari. Dans un numéro du magazine Business Week, ils ont examiné le divorce d'un point de vue financier. Cette étude a montré que "lorsqu'une femme peut subvenir à ses besoins, elle ne ressent plus le besoin d'être mariée". Nous savons qu'elle commence aussi à croire qu'elle n'a pas besoin de se soumettre à son mari pour savoir quoi acheter et quand, parce qu'elle a "son propre argent". "Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. " (Ephésiens 5:24). Lorsque nos femmes gagnent une partie du revenu familial, nous avons tendance à faire attention de ne pas aborder la question de l'argent. Cette " égalité autoritaire " affaiblit la force et l'efficacité de notre foyer et, éventuellement, l'avenir de notre famille. Pourtant, de nombreux maris encouragent leurs femmes à aider en retournant au travail. Ils ne se rendent jamais compte des effets néfastes que cette décision aura sur toute la famille. "Celui qui est avide de gain trouble sa maison" (Prov. 15:27).

Ne vous fatiguez pas pour gagner de l'argent. Proverbes 23:4 dit, "Ne te fatigue pas à acquérir la richesse, n'y applique pas ton intelligence. Veux-tu la poursuivre du regard? La voilà disparue! En effet, la richesse se fait des ailes et, comme l'aigle, elle prend son envol vers le ciel. " La question est, croyez-vous en la Parole de Dieu ? "Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ" (Phil. 4:19). Ses manières sont parfaites. Lui feras-tu confiance ? Ou pensez-vous qu'Il veut que votre femme abandonne votre maison pour travailler afin de vous fournir tout ce dont vous avez besoin ?

Une femme qui travaille doit partager ses sentiments et ses priorités. Voici quelques éléments de réflexion. Si votre femme travaille à l'extérieur de la maison, elle affichera en fait, envers son patron, les attitudes et caractéristiques d'une femme idéale ! "Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume confronté à des luttes internes est dévasté et les maisons s'écroulent l'une sur l'autre " (Luc 11:17). Lorsque votre femme est employée, elle doit répondre à tous les besoins et désirs de son patron afin de garder son emploi. On peut lui demander de renoncer à son temps avec sa famille : travailler tard, venir plus tôt ou travailler le week-end. Elle montrera de la gratitude lorsque son patron la complimentera pour son apparence ou son rendement au travail. Il peut même l'inviter à déjeuner ou lui offrir une prime ou un cadeau.

Votre femme se retrouvera dans deux mondes concurrents ; chaque monde a ses propres exigences et récompenses. Les Écritures nous disent que nous ne pouvons pas servir deux maîtres. "Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s'attachera au premier et méprisera le second" (Mt 6 :24). Les hommes, réveillez-vous ! Tu veux que ta femme soit avec les loups ? Ne soyez pas naïfs ; il n'y a pas que les hommes qui s'enfuient avec leurs secrétaires ou leurs collègues de travail. Il y a eu une augmentation incroyable du nombre de femmes qui quittent leur mari pour d'autres hommes qu'elles ont rencontrés au travail !

Une femme qui travaille subira de nombreuses pressions destructrices. Travailler avec d'autres, en particulier les non-chrétiens, aura des conséquences néfastes. Nombreux sont ceux qui ont le sentiment d'être la "lumière" sur leur lieu de travail. Considérez l'Écriture qui nous dit "éloigne-toi de l'insensé; ce n'est pas sur ses lèvres que tu aperçois la science. " (Prov. 14:7). "Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs " (1 Cor. 15:33). Un autre passe-temps courant des femmes sur le lieu de travail est les ragots. Proverbes 20:19 dit, "Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets; ne te mêle pas avec celui qui ouvre ses lèvres." Votre femme écoutera d'autres femmes qui sont insatisfaites ou carrément dégoûtées de leurs maris et cela commencera à engendrer la même attitude chez votre femme envers vous.

Avoir une femme qui travaille est un mauvais exemple pour les autres. Une femme qui travaille met généralement les besoins de son mari en veilleuse. Son mari doit se débrouiller seul lorsqu'il s'agit de manger ou de laver et repasser ses vêtements. Même l'oreille attentive et sympathique de sa femme n'est plus là, car elle se dépêche le soir pour se préparer pour la prochaine journée de travail. Comme nous, les hommes, ne nous confions généralement pas à d'autres hommes, nous finirons peut-être par trouver cette "oreille attentive et sympathique" chez une femme de notre milieu de travail. "Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort" (Jacques 1:14-15). Cela peut entraîner la mort spirituelle et la mort de notre mariage.

De plus, si votre femme travaille, elle ne sera probablement pas à la maison lorsque vos enfants rentreront de l'école. Beaucoup de femmes pensent que le " bon moment " pour aller travailler (ou retourner à l'école), c'est lorsque leurs enfants sont tous à l'école. C'est la raison pour laquelle nous avons tant d'enfants " livrés à eux-mêmes" qui passent des heures devant la télévision à regarder des émissions immorales. Hommes, ne permettez pas que cela arrive. Si vous le faites, vous placerez vos enfants dans un lieu de tentation. Considérez Luc 17:2 : "Il vaudrait mieux pour lui qu'on mît à son cou une pierre de moulin et qu'on le jetât dans la mer, que s'il scandalisait un de ces petits." Des études choquantes ont révélé que le lit des parents est le lieu de la plupart des rapports sexuels prénuptiaux - alors que les parents travaillent tous les deux. "Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères" (Hébreux 13:4).

De plus, on s'attend à ce que plusieurs d'entre nous soient des " aides " pour nos épouses, pour faire les courses, pour aller chercher les enfants, etc. On attend de nous que nous fassions "notre part" des tâches ménagères. Des études ont cependant confirmé que nous, les hommes, nous aidons rarement. Au lieu de cela, nous permettons à nos femmes de s'épuiser en essayant de tout faire.

Dieu nous dit que "tout avoir" est vanité. "En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil" (Ps. 127:2). À quand remonte la dernière fois où votre femme s'est présentée à la porte pour vous accueillir avec amour à votre retour du travail ? Beaucoup d'hommes trouvent qu'être marié à une femme qui travaille, c'est comme vivre comme un célibataire sans bénéficier de la paix et du calme.

Avoir une femme qui travaille est financièrement insensé. De nombreux maris estiment que leur femme doit travailler à l'extérieur du foyer pour joindre les deux bouts. Votre revenu brut combiné peut être plus élevé, mais vous dépenserez aussi beaucoup plus et paierez plus d'impôts sur le revenu. Lorsque le mari et la femme travaillent, la plupart des familles achètent ou améliorent leur deuxième voiture. Ils dépenseront davantage pour l'habillement, le pressing, les repas au restaurant et, bien sûr, la garde des enfants.

Votre femme qui travaille ne pourra pas se préparer à être la femme décrite dans Tite. "Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l'extérieur qui convient à la sainteté, n'être ni médisantes, ni adonnées au vin; qu'elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d'apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée. " (Tite 2:3-5). Si votre femme est restée à la maison avec vos enfants lorsqu'ils étaient jeunes, vous pensez peut-être que c'est le " moment idéal " pour qu'elle retourne au travail ou entre sur le marché du travail. Si tel était le cas, votre femme se joindrait à tant d'autres femmes âgées qui passent maintenant du temps à leur travail. Ces femmes plus âgées ne sont plus disponibles pour enseigner aux jeunes femmes comment être des épouses pieuses et comment discipliner et instruire leurs enfants correctement. Ces femmes sont totalement inefficaces en matière d'accompagnement spirituel puisqu'elles ont choisi de s'entourer des paroles et des idées folles du monde. Elles ont décidé de suivre les voies du monde plutôt que les voies de Dieu. "Les femmes âgées doivent… donner de bonnes instructions" (Tite 2:3). Si vous permettez à votre femme de suivre ce chemin, elle commencera sans aucun doute à assimiler les choses du monde, à les ramener chez vous et à les transmettre à vos enfants et petits-enfants.

Intendance

Dette. La principale raison pour laquelle nous voulons que nos femmes travaillent, c'est sûrement parce que nous sommes endettés. Plutôt que d'attendre les choses que nous voulons, nous achetons à crédit. Au lieu de vivre selon nos moyens, nous vivons au-dessus de nos moyens. "Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi" (Rom. 13:8). "Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête" (Prov. 22:7).

Se désendetter. Nous devons prier et travailler avec Dieu pour sortir de la dette. Cela doit être le désir de notre cœur (et de nos prières). En tant que leader, vous devez donner l'exemple en n'utilisant pas votre carte de crédit et en vous assurant que chaque achat est absolument nécessaire. Envisagez de réparer les choses que vous pensez devoir remplacer. La clé est d'apprendre à attendre ! "Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance" (Jean 10:10). Le plan de Satan est de voler vos enfants (à la garderie), de diviser votre maison (deux carrières), et finalement de détruire votre famille (divorce).

Votre femme dépense-t-elle trop ? Beaucoup d'hommes attribuent leurs problèmes financiers aux dépenses excessives de leur femme. Et c'est souvent vrai. Mais vous, en tant que chef de votre foyer, vous devez prendre l'autorité que Dieu vous a donnée et mettre un terme à un modèle qui pourrait éventuellement détruire votre foyer. "Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ " (1 Cor 11 : 3). Mais avant de la pointer du doigt, assurez-vous qu'il n'y a pas de poutre dans votre œil ! Dépensez-vous aussi trop ?

Arrêtez d'acheter. Une façon de briser le cycle des dépenses est de se passer de ce qui est inutile. Je vous recommande de lire le livre Clutter's Last Stand sur la dématérialisation de votre vie par Don Aslett. Comme vous commencez à percevoir beaucoup de vos possessions comme de la camelote, vous cessez d'acheter beaucoup de choses inutiles. Ça a marché pour nous.

Le contentement. "Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve " (Phil. 4:11). "si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira" (1 Tim. 6:8). Nous, maris, nous devons accomplir le verset suivant : "Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle" (1 Tim 5:8). Le mécontentement découle de la convoitise des biens d'autrui. Enseignez ce précepte à votre famille. Mais encore une fois, votre exemple, et pas seulement vos paroles, aura le plus d'influence sur votre femme et vos enfants.

La foi. Nous, les hommes, devons avoir la foi que Dieu pourvoira aux besoins de nos familles (et aussi des nôtres ) si nous apprenons juste à attendre ! "Attends-toi donc à l’Éternel ! Sois fort ! Affermis ton courage ! Oui, attends-toi à l’Éternel ! " (Ps. 27, 14).

L'amour de l'argent. Ce n'est pas l'argent qui est mauvais, mais "l'amour" de l'argent qui nous détruit. "Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments" (1 Tim. 6:10). "Ne vous livrez pas à l'amour de l'argent; contentez- vous de ce que vous avez..." (Héb. 13:5).

S'endetter de plus en plus. Une fois qu'un homme trouve un deuxième emploi ou qu'il envoie sa femme au travail, plutôt que de se désendetter, le couple va probablement s'endetter davantage. Ils achèteront inévitablement plus et augmenteront ainsi leur niveau de vie  qui devra être maintenu par le travail. " Ne te fatigue pas à acquérir la richesse, n'y applique pas ton intelligence. Veux-tu la poursuivre du regard ? La voilà disparue ! En effet, la richesse se fait des ailes et, comme l'aigle, elle prend son envol vers le ciel" (Prov. 23:4).

Hors service. Priez pour que vous seul puissiez et vouliez subvenir aux besoins de votre famille. L'une des raisons pour lesquelles vous avez peut-être de la difficulté à subvenir aux besoins financiers de votre famille est peut-être que c'est votre femme qui gère les finances. Un homme est dépouillé de sa virilité quand sa femme paie les factures. Les hommes, vous devez savoir non seulement combien d'argent rentre, mais aussi où il est dépensé. Préparez-vous cependant à l'opposition. Beaucoup de femmes ont du mal à abandonner les "cordons de la bourse". Il y a trop de soumission à leur goût. La plupart des femmes ne veulent pas que leur mari sache combien d'argent elles dépensent et où elles le dépensent. Elles préfèrent "contrôler" l'argent.

Les hommes, laisser votre femme contrôler l'argent est une grosse erreur. Beaucoup trouveront des excuses et diront que leurs femmes sont meilleures avec les chiffres, qu'elles ont plus de temps ou qu'elles sont plus responsables. Votre femme doit être sous votre autorité en toutes choses. " Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses" (Ephésiens 5:24). Les disputes entre maris et femmes portent plus sur des questions d'argent que sur n'importe quoi d'autre. Reprenez votre autorité dans ce domaine ; faites-le dès aujourd'hui ! Votre famille a besoin de votre protection et de votre discernement dans ce domaine. Si vous avez besoin d'aide, cherchez dans votre église d'autres hommes qui contrôlent les finances de leur foyer et demandez leur conseil. Assurez-vous simplement que leurs suggestions concordent avec les Écritures avant de commencer à les suivre.

Prions Psaume 37:4-9 : "Fais de l’Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. Recommande ton sort à l’Éternel, mets ta confiance en lui, et il agira: il fera paraître ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil en plein midi. Garde le silence devant l’Éternel et espère en lui, ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses entreprises, contre l'homme qui réalise ses méchants projets! Laisse la colère, abandonne la fureur, ne t'irrite pas: ce serait mal faire, car les méchants seront exterminés, mais ceux qui espèrent en l’Éternel possèdent le pays."

Que Dieu garde l'épouse chrétienne à la maison !

Engagement personnel : Obéir au commandement de Dieu, pourvoir aux besoins des miens, et permettre à ma femme de travailler à la maison. "Sur la base de ce que j'ai appris de la Parole de Dieu, je m'engage à prier pour être le seul pourvoyeur de ma famille. Je m'engage à garder ma femme dans notre maison ou à exiger qu'elle y retourne. Je saurai apprécier la femme, le foyer et les enfants que Dieu m'a donnés. Je partagerai la vérité sur les femmes qui travaillent avec d'autres hommes et je prierai pour que eux aussi veuillent que leurs épouses rentrent dans leur foyer."

Application pratique

Si votre femme est l'une des rares femmes qui ont le privilège d'être à la maison :

Encouragez-la à faire tout ce qu'elle peut pour réduire ses dépenses et s'assurer que chaque achat est nécessaire. Encouragez-la à passer son temps sagement, à garder votre maison en ordre, à assumer toutes ses responsabilités. Encouragez votre femme à apprendre les tâches que vous payez maintenant, comme couper les cheveux de votre famille, coudre et réparer plutôt que de jeter, faire du jardinage, faire des travaux manuels pour offrir ou pour décorer votre maison, faire du pain et toute autre activité sans frais. Encouragez votre femme à trouver une femme plus âgée comme décrite dans Tite pour l'aider. Une façon d'augmenter la productivité de votre maison est de scolariser vos enfants à la maison - priez à ce sujet !

Les mères qui enseignent leurs enfants plutôt que de les envoyer à l'école sont des mères qui, pour la plupart, utilisent leurs talents et leur temps à la maison pour le bien de la famille. Encouragez-la à réduire le temps qu'elle passe au téléphone. "Mets rarement le pied dans la maison de ton prochain" (Prov. 25:17). Retirez le téléviseur. "Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux (téléviseur) " (Ps. 101:3). "Et elle ne mange pas le pain de paresse " (Prov. 31:27). Assurez-vous d'encourager et de soutenir votre femme. Vous devez aussi utiliser votre discernement pour voir les points qui fatiguent votre femme et l'aider à se débarrasser de tels fardeaux. C'est une situation très délicate et nous devons être baignés dans beaucoup de prière avant de parler, d'agir ou d'exécuter une décision. Enfin, embrassez votre femme tous les soirs à votre retour à la maison et remerciez-la de prendre soin de vous, de vos enfants et de votre maison !

Obéissez-lui

Si vous dites que vous croyez en Dieu, alors obéissez-lui. "Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ? " (Luc 6:46). Si Jésus est votre Seigneur de votre vie, alors pourquoi n'agissez-vous pas comme tel ? Prenez soin de votre famille et encouragez votre femme à rester à la maison pour s'occuper de la famille.

Nous ne devons pas débattre de l'Écriture avec nos pasteurs ou avec d'autres hommes, mais soyez "toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous " (1 Pierre 3 :15). N'oubliez pas non plus de garder "une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion. Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal. " (1 Pierre 3:16-17).

Si d'autres vous enseignent ou vous disent quelque chose de contraire à l'Écriture, souvenez-vous : "Si quelqu'un enseigne de fausses doctrines, et ne s'attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d'orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots" (1 Tim 6 :3-4).

Nous devons tous être attentifs à obéir à la Parole de Dieu, et par notre exemple, enseigner aux autres ce qu'Il commande. "Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. " (Mt 5 :19-20). Cela comprend le fait d'enseigner cela non seulement à vos fils et à vos filles, mais aussi à vos gendres, vos belles-filles, vos frères, vos sœurs et vos amis.

Souviens-toi, tu trouveras facilement quelqu'un qui te dira ce que tu veux entendre : "Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables " (2 Tim 4:3-4). Vous devez vous engager à suivre les voies de Dieu !

N'oubliez pas de rejoindre la victoire! Ne faites pas que regarder
Les voyages de restauration ne sont pas un sport de spectateur!

S'il vous plaît commencez un JOURNAL avec le SEIGNEUR à l'esprit de ce que vous apprenez chaque jour pendant les 30 prochains jours pour "Restaurer Votre Mariage".

Plus vous versez votre cœur dans ces formulaires, plus Dieu et nous pouvons vous aider. Ces formulaires vous aideront également, ainsi que votre partenaire d’encouragement, à rendre des comptes. CLIQUEZ ICI