.

Jour 10 Chapitre 9 "L'homme Seul"

« L’Éternel Dieu dit:
Il n'est pas bon que l'homme soit seul;
je lui ferai une aide semblable à lui  
»
— Genèse 2:18

FRN WM 8.25x10.5

Dieu a conçu la femme pour l’homme : "... os de mes os, chair de ma chair" (Gen. 3:12). Alors pourquoi les hommes ont-ils laissé les philosophies féministes déshonorer le rôle de la femme en tant qu'épouse, mère et femme au foyer ? Les hommes ont fait marche arrière parce que la plupart d'entre eux ne sont pas certains du but pour lequel la femme a été créée et de ce qu'elle est censée faire et être. Comme nous le voyons dans le monde actuel endoctriné par les médias, les hommes ne sont pas des hommes et les femmes ne sont plus des femmes. Cela fait partie du programme du mouvement féministe depuis des années - essayer de mélanger les rôles. Nous avons maintenant de la confusion et du dépit chez les deux sexes. Le résultat ? L'homosexualité et le lesbianisme sévissent dans notre société !

Partie 1
Une création unique

Créé pour l'homme. Nous devons chercher la connaissance dans la Parole de Dieu pour définir comment nous avons été créés et pourquoi nous avons été créés. " Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui " (Gen. 2:20). "En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme; et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.  " (1 Cor 11, 8-9). Alors que nous commençons à avancer dans le plan parfait de Dieu pour nos vies, nous pouvons alors vivre la vie abondante que Dieu promet dans Sa Parole. Nos vies refléteront la Parole de Dieu, plutôt que de la nier. D'autres seront attirés vers Christ par le témoignage de nos vies.

Créé homme et femme. "Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme " (Gn 1 : 27). "Il créa l'homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d'homme, lorsqu'ils furent créés.  " (Gn 5 :2). "Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme " (Marc 10:6). "Il répondit : N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme ” (Matt. 19:4). Quand une femme porte des vêtements ou a une coiffure qui n'est pas féminine ou carrément masculine, elle nie que Dieu l'a créée différemment.

Masculin. Nous avons été créés pour être des hommes. Ne vous laissez pas duper par la psychologie moderne en pensant que vous avez besoin d'être plus féminin. Nous devons apprendre la différence entre un homme efféminé et un gentleman. Le dictionnaire Webster's définit un gentleman comme un homme de principes élevés, honorable et courtois - pas comme une dame ! La vérité dégoûtante est que notre société regorge d'hommes efféminés ! "Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes..." (1 Cor 6 : 9). Si vous essayez de changer pour ressembler davantage à votre femme, quel exemple d'homme vos fils auront-ils ? Essayez d'être poli tout en étant fort ; apprenez à être un gentleman.

Vêtements d'homme et de femme. "Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu " (Dt 22 :5). Nous savons tous que la façon dont les gens s'habillent influe sur leur comportement. Quand une petite fille met une nouvelle robe, toute sa féminité surgit et elle a envie de tourner en rond et de danser. Quand une femme porte un tablier, elle a plus envie de rester dans la cuisine et de cuisiner pour sa famille. Quand elle porte une jolie robe, elle se sent élégante, belle et même romantique. Les vêtements "font vraiment la personne". Malheureusement, beaucoup de femmes s'habillent et ressemblent de plus en plus à leur mari en portant des jeans, des chaussures de sport et des cheveux très courts. Il y a ces femmes dont l'uniforme de travail est vraiment un vêtement d'homme, complet avec cravate. Leurs manières reflètent généralement ce qu'elles portent. Comment se fait-il que les femmes sont amenées à porter des vêtements d'homme et non l'inverse ? C'est parce que les hommes ne veulent pas le faire. Pourtant, en tant que maris et pères, nous nous laissons manipuler en laissant nos femmes et nos filles passer pour des idiotes parce qu'un groupe de femmes non féminines nous disent que nous sommes des gros machos si nous les protégeons.

Hommes, il est temps que nous, chrétiens, nous nous emparions de certains de ces concepts pour commencer à suivre les principes de Dieu, à les enseigner à nos enfants et à ne pas avoir honte de dire la Vérité à nos amis et à notre famille. Si ces préceptes de la Parole de Dieu n'ont pas été suivis à cause de l'ignorance ou de la rébellion, le moment est venu de nous manifester en faveur de ces principes. "Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité " (2 Tim. 2:15). N'oubliez pas que beaucoup périssent par manque de connaissances. " Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance ..." (Osée 4:6).

2e partie
Devenir une seule chair

Quitter son père et sa mère. "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair 'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair " (Mt 19 :5). "Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint " (Mt 19 :6). Partir physiquement n'est pas exactement ce dont parlent ces versets, puisque nous savons qu'à l'époque où l'Ancien Testament a été écrit, les fils mariés continuaient à vivre avec leur père après qu'ils fussent mariés. Les Écritures parlent de partir spirituellement et émotionnellement. C'est un transfert de loyauté des parents d'un homme à sa femme. Il s'agit d'un homme qui prend ses propres décisions pour le bien de sa propre famille, de sa femme et de ses enfants. Si vous prenez vos décisions en fonction des goûts et des aversions de vos parents, vous manquez la proximité que Dieu désire pour votre mariage. Tu dois quitter tes parents (spirituellement et émotionnellement) avant de pouvoir t'attacher correctement à ta femme.

S'attacher à sa femme. "C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair " (Gen. 2:24). L'attachement est défini comme "un maintien désespéré". Ce n'est manifestement pas le cas aujourd'hui, puisque tant d'hommes quittent leur femme. Essayez-vous toujours de plaire ou de trouver l'approbation de la famille que vous auriez dû quitter ? "Mais la Bible ne dit-elle pas que nous devons honorer notre père et notre mère ?" Nous devons honorer nos parents, même quand nous sommes adultes. Cependant, l'Écriture dit aussi très clairement que nous devons honorer nos femmes. "Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. " (1 P 3 :7).

Quand nous avons une division entre ce que notre femme pense ou ressent, et ce que nos parents pensent ou ressentent, que devons-nous faire en tant qu'hommes ? Qui devrions-nous honorer ? Jésus nous a dit en citant la Genèse : " C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair  " (Mt 19 :5). Il dit aussi : "Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint" (Mt 19 :6). La raison pour laquelle beaucoup d'hommes ne se sont pas correctement attachés à leur femme est qu'ils n'ont pas "quitté" leur mère ou leur père.

Est-ce que vous et votre femme vous disputez au sujet de votre famille et de sa famille ? Défendez-vous votre mère ou votre père ou même votre frère ou votre sœur lorsqu'il y a un différend, au lieu d'être du côté de votre femme ? Si votre famille s'interpose entre vous, en tant que couple, alors vous ne vous êtes pas attachés - vous n'êtes pas une seule chair avec votre femme.

Témoignage : Le mari d'Amber l'avait quittée pour une autre femme, mais après environ deux ans, louange au Seigneur, il est rentré chez lui. Cependant, il y avait encore quelques problèmes - qui semblaient tous provenir de sa famille. Ses parents ont refusé d'accepter la façon dont ils élevaient leurs enfants en tant que couple. Entre autres choses, ils n'acceptaient pas le fait qu'ils voulaient faire l'école à la maison pour leurs enfants et ils ne comprenaient pas pourquoi ils ne voulaient pas célébrer Halloween.

Le mari d'Amber avait essayé pendant des années d'expliquer ses croyances chrétiennes à son père non sauvé et à sa mère chrétienne, mais il était incapable de se faire entendre de ses parents. De plus, même s'ils vivaient dans des états séparés, ses parents lui téléphonaient chaque semaine, ce qui laissait habituellement le mari d'Amber déprimé. Ses parents ont continué à le contrôler, à le manipuler et à l'intimider même s'il était marié depuis de nombreuses années.

Amber était surprise et inquiète quand son mari lui a dit qu'il allait couper toute communication avec ses parents. Elle se sentait responsable, mais son mari lui a assuré que c'était sa décision et qu'il devait le faire pour qu'il puisse se concentrer sur sa relation avec elle.

Après environ sept mois, Amber a déclaré qu'elle et son mari s'étaient plus unis comme une seule chair qu'ils ne l'avaient jamais été auparavant. Elle n'a pas remis en question ou fait pression sur son mari pour qu'il contacte ses parents, et elle n'a pas non plus permis qu'une fausse culpabilité la prive de la bénédiction de son mari qui s'attache à elle et l'honore comme sa femme.

Hommes, faites "tout ce qu'il faut" pour montrer à votre femme qu'elle est la première dans votre vie. Quand vous le ferez, vous découvrirez une proximité avec votre femme qui ne vient que lorsque vous ne faites qu'un avec elle.

Une seule chair. " Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. Et l'homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme. " (Gen. 2:21-23). "les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair " (Marc 10:8). " Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. " (Mt 19 :6).

Être une seule chair avec nos femmes est certainement facile à comprendre pendant les moments d'intimité physique, mais en plus de l'unité physique, nous devons être un avec elle sur les plans émotionnel, spirituel et mental. Est-ce que vous et votre femme avez les mêmes objectifs et les mêmes orientations ? Permettez-vous ou encouragez-vous la division dans votre maison ? Avez-vous encouragé ou permis à votre femme de poursuivre un diplôme ou une carrière qui finira par causer la division ?

Dieu a créé la femme pour aider et compléter l'homme, et non pour être un second salarié. Une fois qu'un mariage a lieu, ils ne sont "plus deux, mais une seule chair". Cela signifie qu'ils vivent leur vie ensemble comme un seul être, et non comme des "colocataires" où chacun a une vie séparée de l'autre. Si c'est votre femme qui pousse à la division, priez. Satan erre à la recherche de mariages à dévorer. Si le vôtre se divise, il ne subsistera pas ((Matt. 12:25, Marc 3:25, Luc 11:17).

C'est une abomination. Une "chair unique" physique ne peut être accomplie qu'avec un homme et une femme. Il y a un vide dans une femme qui a été conçue pour être remplie par son mari. Dieu nous a créés mâle et femelle pour produire des fruits (enfants) de notre union. L'homosexualité est un péché. C'est une abomination pour le Seigneur. Puisque les médias tentent continuellement de pervertir notre conception de la Vérité, nous devons renouveler nos esprits pour nous aligner sur ce qui est écrit dans les Écritures. "Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination " (Lev. 18:22).

En tant que chrétiens, nous devons vivre notre vie sans compromis, afin de ne pas être irrésolu. "Je déteste les hommes indécis mais j'aime ta loi " (Ps. 119:113). "... c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies" (Jacques 1:8). "Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus " (Jacques 4:8). Nous ne pouvons pas être tièdes à propos de quelque chose qui est une abomination pour Dieu. N'ayez pas peur de dire la vérité sur cette question. (Voir le chapitre 12, "Le fruit du ventre", pour plus de précisions).

Homme indépendant de la femme. L'union charnelle unique d'un homme et de sa femme engendre des enfants comme fruits, et pourtant nous devons aussi avoir le fruit de notre union émotionnelle et mentale : le mélange de nos cœurs et de nos désirs. Dieu a créé les femmes avec certains besoins et nous les hommes avec certains besoins ; nos conjoints devraient combler les vides dans nos vies afin que nous fonctionnions comme un engrenage bien huilé quand nous avançons dans la vie. Si nous remplissons nos vides en dehors de nos compagnons, l'engrenage patine. Plus nous remplissons nos vides en dehors de nos conjoints, plus notre relation se détériore. Bientôt, nous découvrons qu'il n'y a plus rien à quoi s'accrocher.

Beaucoup d'entre nous ont cru le mensonge qu'il n'est pas bon d'être dépendants les uns des autres. Être dépendant est considéré comme la "maladie" de la co-dépendance dont nous devons être guéris. "Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme..." (1 Cor. 11:11-12). Souvenez-vous, Dieu a créé en chacun de nous un vide que seuls nos épouses peuvent (ou devraient) combler. Quand nous violons les voies de Dieu, nous en récoltons les conséquences. En tant qu'hommes, nous devons être les pourvoyeurs, les protecteurs et les chefs spirituels de nos femmes et de nos enfants. Nos femmes doivent porter des enfants (notre patrimoine), les élever et les instruire, les réconforter, fournir des repas à la famille et garder une maison propre et bien entretenue.

Dans le labeur. "Il dit à l'homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre : Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie ". (Gen. 3:17). Après la chute de l'homme, l'homme et la femme reçurent chacun un châtiment ; la femme reçut des douleurs à l'accouchement, et l'homme aurait à travailler la terre. Alors pourquoi la punition de l'homme est-elle souvent partagée par l'homme et la femme ? Lorsque les femmes gagnent leur propre argent, elles veulent évidemment prendre leurs propres décisions quant à la façon dont il doit être dépensé. Lorsque les épouses ont un autre travail que celui du foyer et des enfants, cela divise les intérêts du couple et les rend indépendants les uns des autres.

Protecteur. Lorsque les femmes se protègent elles-mêmes parce qu'elles sentent qu'elles peuvent ou ont besoin de " mener leurs propres batailles ", elles commencent à penser qu'elles n'ont pas besoin de notre protection. Est-ce votre femme qui gronde ce vendeur ou qui se débarrasse du type à la porte, probablement avec plus d'enthousiasme que vous ? Avez-vous oublié comment gérer ces situations depuis que vous avez épousé votre femme ? Qui porte vraiment le pantalon dans la famille ? Si vous dites à votre femme de se calmer ou de ralentir, vous dit-elle de vous mêler de vos affaires, ou pire ? C'est notre affaire de protéger nos femmes et nos enfants. Alors, que faisons-nous lorsque nos épouses continuent de prendre les rênes ou de prendre notre place ?

Premièrement, nous devons reconnaître qu'elles ont adopté cette attitude à cause de notre négligence. Soit nous n'avons pas relevé les défis, soit nous étions absents à cause de notre travail, de nos passe-temps ou d'autres raisons. Une fois que nous pouvons l'admettre, nous pouvons ensuite le confesser à nos femmes. Ensuite, peu importe la façon dont elle accepte les nouvelles dispositions, nous devons relever tous les défis qui se présentent à notre famille. Nous pourrions dire que nous attaquerions n'importe qui essayant de faire du mal à un membre de notre famille, mais qu'en est-il de la façon dont nous gérons le mauvais service au restaurant ou le grossier réparateur ? Vos fils ou vos filles adolescents savent-ils que s'ils manquent de respect à leur mère, ils subiront de graves conséquences de votre part ?

Peupler la terre en abondance. La Bible dit que Dieu est celui qui ouvre le ventre de la mère, mais y a-t-il quelqu'un qui essaie de contrôler combien d'enfants vous et votre femme allez avoir ? C'est vous, vos parents ou vos beaux-parents ? Combien de fois avez-vous entendu un homme dire que sa femme ne veut plus avoir d'enfants ? Il fut un temps, dans un passé pas si lointain, où cela pouvait être utilisé comme une raison pour un homme de divorcer de sa femme. Mais encore une fois, le mouvement féministe a changé tout cela. Il est maintenant légal de tuer notre "erreur" si notre contraception échoue.

Les hommes, réveillez-vous ! Si vous ne permettez pas à Dieu de déterminer la taille de votre famille, alors vous autorisez votre propre héritage à être détruit par un endoctrinement impie ! Vous négligez la raison première pour laquelle Dieu a créé la femme; pour que l'homme soit fécond et se multiplie. "Et vous, soyez féconds et multipliez, répandez-vous sur la terre et multipliez sur elle" (Gn 9 : 7). Si votre femme n'est pas disposée à avoir plus d'enfants, vous feriez mieux de commencer à prier pour que Dieu lui ouvre les yeux sur la Vérité ou envoie une femme pieuse qui l'influencera de la bonne manière. Et si vous êtes le problème, vous feriez mieux d'arrêter de vénérer le Tout-Puissant Dollar ou le Baal des Possessions, ou bien d'arrêter de vous appeler un chrétien parce que vous donnez une mauvaise réputation au Christianisme ! (Encore une fois, voir le chapitre 12, pour plus de détails).

Demandez à leur propre mari à la maison. Frère, dirigez-vous dans les questions spirituelles ? Votre femme vient-elle vous poser des questions parce que vous êtes son chef spirituel ? Ou, pense-t-elle, "Pourquoi irais-je à lui ? Qu'est-ce qu'il en sait ? C'est moi qui vais à toutes les études bibliques et à tous les séminaires !" "Son mari est considéré aux portes, lorsqu'il siège avec les anciens du pays. " (Prov. 31:23).

Hommes, nous devons jouer un rôle actif dans le leadership, tant à la maison que dans nos églises. Ne laissez pas votre rôle de chef spirituel au pasteur, au professeur de l'école du dimanche ou au professeur d'études bibliques. Ne continuez pas à trouver des excuses ; commencez dès maintenant. "Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris à la maison... " (1 Cor 14 : 35). Si vous voulez vraiment que votre femme vous aime, devenez un puissant homme de Dieu. Elle sera attirée vers vous comme l'acier à un aimant !

Père. En tant que parents, bon nombre d'entre nous ont été écartés de notre rôle ou ont été forcés de se conformer au type féminin d'éducation des enfants. Certains d'entre nous ont été critiqués pour la façon dont nous gérons ou traitons les enfants si souvent que nous avons simplement cessé d'"interférer". Pendant ce temps, les médias tentent de nous façonner en pères efféminés, pour qu'il n'y ait pas de différence entre l'approche maternelle et paternelle de l'éducation et que cela devienne "l'approche parentale".

Dieu a délibérément donné aux enfants une mère et un père aux caractéristiques nettement différentes. Nos enfants ont besoin de leurs deux parents pour grandir sans avoir des problèmes émotionnels. Si les rôles sont mélangés et brouillés, qui a besoin d'un père ? "honore ton père et ta mère; et : tu aimeras ton prochain comme toi-même " (Mt 19 :19).

Une excellente épouse, qui peut la trouver ? Nous, les maris, avons besoin d'une femme qui peut s'occuper de nos besoins physiques en cuisinant, en lavant nos vêtements, en prenant soin de la maison, en portant, en soignant, en enseignant et en formant nos enfants. Vous et votre femme vous êtes-vous déclarés "libérés" en rejetant les rôles bibliques de mari et de femme dans votre foyer ? Ou, suivez-vous Christ et obéissez-vous à la Parole de Dieu ? "Qui trouvera une femme de valeur ? Elle vaut bien plus que des perles. Le cœur de son mari a confiance en elle, et c'est tout bénéfice pour lui. Elle lui fait du bien, et non du mal, tous les jours de sa vie. Elle se procure de la laine et du lin et travaille d'une main joyeuse. Pareille à un navire marchand, elle rapporte ses provisions de loin. Elle se lève alors qu'il fait encore nuit, et elle donne la nourriture à sa famille et ses ordres à ses servantes. Elle pense à un champ, et elle l'achète. Avec le fruit de son travail elle plante une vigne. Avec la force en guise de ceinture, elle affermit ses bras. Elle constate que ce qu'elle gagne est bon. Sa lampe ne s'éteint pas pendant la nuit: elle file elle-même la laine, elle tisse elle-même les habits. Elle ouvre ses bras au malheureux, elle tend la main au pauvre. Elle ne redoute pas la neige pour sa famille, car chacun y est habillé de cramoisi" (Prov. 31:10-21).

"C'est vrai", dites-vous probablement. "Qui peut trouver cette excellente épouse ?" Les hommes, vous êtes peut-être un peu dégoûtés en ce moment quand vous pensez à la femme que vous avez épousée et à la façon dont elle vous a laissé tomber, vous et vos enfants. Mais avant de l'attaquer, vous devez vous poser cette question : Qui est ultimement responsable de tout ce qui se passe dans votre foyer ? Vous l'êtes. Tu dois être le mari, le père et le chef de famille de ta famille. Demandez-vous si vous avez encouragé votre femme à être une " gardienne de la maison " ou si vous l'avez plutôt laissée poursuivre des études universitaires ou sa propre carrière ?

Si vous êtes dans une situation qui doit être changée, n'allez pas voir votre femme avec de nouvelles exigences. Aime-la. Sois patient avec elle. Écoute-la. Comprends-la. Si vous l'aimez vraiment et qu'elle le ressente, elle fera tout pour vous. La dureté n'entraînera que des blessures et/ou de la rébellion.

Arrêtez de vous priver I'un de I'autre. Si vous avez suivi la pensée féministe et que votre femme a été libérée de ses devoirs d'épouse et de mère, il est plus que probable que vous vous êtes aussi "libérée" de votre unité physique. "Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. Que le mari rende à sa femme ce qu'il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari. La femme n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est le mari; et pareillement, le mari n'a pas autorité sur son propre corps, mais c'est la femme. Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.  " (1 Cor 7 : 2-5).

Quand il y a un manque d'unité dans ce domaine, nous devons aller à la racine du problème - nos rôles sont hors du cadre divin. Beaucoup d'hommes, désireux d'éviter toute confrontation avec leur femme, laissent les ennuis de la maison les épuiser et finissent par céder aux faiblesses et aux tentations. " Car les lèvres de l'étrangère distillent le miel, et son palais est plus doux que l'huile ..." (Prov. 5:3). " Elle l'a attiré à force de persuasion, elle l'a séduit par la flatterie de ses lèvres. Il s'est tout à coup mis à la suivre, pareil au bœuf qui va à la boucherie, au fou qu'on attache pour le corriger…  sans savoir que c'est au prix de sa vie. " (Prov. 7:21-23). Parler à votre femme ne veut pas dire la confronter à ce sujet. Si vous partagez affectueusement votre cœur et vos sentiments avec elle, elle ne sera pas tentée de se mettre sur la défensive.

Celui qui la retiendrait. Ne vous leurrez pas en pensant que vous devez "prendre le contrôle". Cela ne mènera qu'à une dispute. Tu te souviens de la femme querelleuse ? " Une gouttière qui coule sans cesse un jour de pluie et une femme querelleuse se ressemblent: celui qui les retient retient du vent et sa main cherche à attraper de l'huile. " (Prov. 27:15-16). Aimez votre femme comme le dit la Bible. "Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s'est livré lui-même pour elle " (Eph. 5:25).

3e partie
Qui devrait être le chef spirituel ?

Une question que beaucoup de femmes se posent est "Qui devrait être le chef spirituel puisque mon mari ne le fait pas ou ne le veut pas ?" Ou bien, beaucoup de femmes diront : "Je dois être le chef spirituel de notre foyer parce que mon mari n'est même pas chrétien !" Pourquoi tant d'hommes négligent-ils ou perdent-ils leur position de chef de famille ?

Son mari est connu. Les vraies femmes chrétiennes désirent que leurs maris soient des leaders spirituels. "Son mari est reconnu aux portes de la ville, lorsqu'il siège avec les anciens du pays. " (Prov. 31 : 23). Cependant, certaines femmes ont décidé qu'elles voulaient être les leaders. Et puisque beaucoup d'entre nous ont négligé nos devoirs de leadership, nous avons laissé nos femmes ouvertes pour être trompées par les enseignements des pasteurs libéraux. Ainsi, beaucoup de nos épouses ont été emmenées en captivité. "Il en est parmi eux qui s'introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d'un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité " (2 Tim. 3:6-7). Beaucoup d'églises sont maintenant envahies d'hommes faibles et de femmes fortes. Notre efficacité en tant que corps ecclésial a été grandement entravée parce que beaucoup d'hommes, des hommes chrétiens, n'assument pas le rôle de leadership que Dieu leur a confié ! "Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. " (Mt 5 :13).

Le Christ est le chef de chaque homme. Le Christ est le chef de chaque homme, pas seulement de chaque homme chrétien. "Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ " (1 Cor 11 : 3).

Enseigner ou exercer son autorité sur un homme. "Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence " (1 Tim. 2:12). "Mon peuple a pour oppresseurs des enfants et des femmes dominent sur lui. Mon peuple, ceux qui te conduisent t'égarent et détruisent la voie dans laquelle tu marches " (Ésaïe 3:12). Quand une femme dirige la maison, il n'y a que des ennuis. Si votre mère ou la mère de votre femme était responsable de sa maison, il y a de fortes chances que votre maison suive le même schéma. En tant qu'homme chrétien, vous ne pouvez pas, en toute bonne conscience, permettre que cela continue. Vous ne pouvez pas aller voir votre femme et de lui demander de prendre les rênes. Souviens-toi, c'est à cause de ta négligence que les choses ont mal tourné. Vous devez d'abord prendre du temps pour la prière, la lecture de la Bible et la méditation. Cela demandera des efforts de votre part, mais Dieu vous guidera et dirigera vos chemins si vous Le cherchez pour être dirigés. Quand votre femme verra votre force spirituelle démontrée par votre amour pour elle, vos enfants et la Parole de Dieu, elle sera heureuse de vous donner la position de leader.

Soyez soumises à vos maris en tout. En tant qu'hommes, nous ne pouvons pas choisir quand et si nous voulons diriger nos familles. "Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur... les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses " (Eph. 5:22-24). Il ressort clairement des Écritures ci-dessus que Dieu a mis tous les maris dans le rôle de chef spirituel du foyer.

Personne ne peut servir deux maîtres. Quand les choses se mettent en désordre dans nos maisons parce que nous avons négligé de diriger nos familles et de diriger ce qui se passe, nos femmes et nos enfants commenceront à nous mépriser. Rappelez-vous que si vous avez cédé la majeure partie de votre autorité à d'autres personnes ou institutions, la confusion et la rébellion régneront ! "Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. " (Mt 6 :24). C'est le cas, par exemple, lorsqu'un enfant qui écoute et obéit à ses parents est envoyé à l'école. Après quelques semaines, il commence à dire à ses parents qu'ils ont tort et que le professeur a raison ! (Voir le chapitre 14, "L'instruction du père", pour en savoir plus sur l'enseignement à domicile et sur ce que vous devriez considérer et prier avant d'envoyer vos enfants au collège.)

Il va le faire. Votre femme agit-elle parfois comme si elle était votre Saint-Esprit personnel ? Pourquoi fait-elle ça ? Serait-ce parce que vous avez négligé d'acquérir la sagesse spirituelle et les connaissances nécessaires pour diriger efficacement votre famille ? Votre femme connaît-elle mieux sa Bible que vous ? Ou bien, vos enfants sont-ils plus versés dans les Écritures que vous ? Si vous pensez qu'il est trop tard pour apprendre ou que vous êtes trop loin derrière pour prendre de l'avance sur votre femme et vos enfants pour les diriger correctement, vous avez tort. Puisque Dieu nous a appelés à être les leaders de nos foyers, Il nous rendra capables. Nous devons confesser notre péché de négligence. "Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace " (Jacques 5:16). Allons nous vanter de nos faiblesses. "et il m'a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi " (2 Cor 12 : 9). Et surtout, faites confiance au Seigneur. "Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, et il agira" (Ps. 37:5).

Laver avec l'eau de la Parole. Les hommes, nous devons comprendre que ce que nous disons à nos femmes, ce que nous lisons à nos femmes et ce que nous permettons ou encourageons nos femmes à voir est extrêmement important. "Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible " (Ep 5 : 25-27). Certains d'entre nous se plaignent que nos femmes nous harcèlent, nous mentent ou commencent à se disputer avec nous. Pourtant, nous arrêtons-nous parfois pour nous demander ce qu'elle regarde tous les jours, les séries télévisées, par exemple ? Vous regardez ensemble les stupides séries du soir où les hommes sont dépeints comme des bouffons et les femmes comme des comédiennes querelleuses ? Avec quels films saturez vous votre femme ? Avec quels films vous saturez-vous ? La prochaine fois que vous vous asseyez avec votre femme ou votre famille pour regarder quoi que ce soit, pensez que ce que vous regardez sera pris comme exemple, et que le comportement des acteurs sera appris et pratiqué.

La porte étroite. Hommes, entrez par cette "porte étroite" en éteignant la télévision. Et arrêtez d'envoyer vos cotisations hebdomadaires ou mensuelles à ceux qui détestent Dieu à Hollywood via le cinéma. "Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là" (Mt 7 :13).

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Quel genre de fruit produisez-vous en tant que mari et père chrétien ? "Vous les reconnaîtrez à leurs fruits..." (Matt. 7:16). Si vous ne dirigez pas votre famille quotidiennement dans la Parole, alors vous produisez très probablement des épines, et non des fruits. Lisez-vous votre Bible tous les jours, et si oui, pour combien de temps ? Comparez le temps que vous passez à lire le journal et les magazines avec le temps que vous passez à lire votre Bible. Si vous ne passez pas assez de temps à lire la Parole, qu'allez-vous faire ? Mettez vous en pratique ce que vous avez appris en lisant ce manuel ? Quelqu'un voit-il un changement en vous ? "Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. " (Jacques 1:23-25).

4e partie
La relation entre mari et femme

Nous, les hommes, nous devons être les chefs spirituels de nos foyers. La Bible dit que nous devons avoir le même type de relation avec nos femmes que Jésus-Christ a avec son Église. Étudions ensemble Sa Parole et apprenons en plus sur la façon dont nous, les maris, devons être avec nos femmes.

La tête. "Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église ..." (Eph. 5:23). "Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ  " (1 Cor 11 : 3).

Nous avons appris au chapitre 8, "Gérer sa propre maison", à propos de la relation d'autorité à la maison. Nous avons aussi appris les avantages pour nos femmes d'être soumises à nous, pour leur protection et celle de nos enfants. Les Écritures comparent Christ comme chef de l'Église à nous comme chef de nos femmes. Tout comme un bon leadership est la clé d'une entreprise bien gérée, il en va de même pour nos maisons. Nous devons montrer la voie ! Ne manquez pas ce point : vous devez diriger. Prenez le contrôle en trouvant des solutions aux problèmes qui surviennent dans votre maison. Un bon leadership signifie que vous marchez dans le bon chemin (à travers la porte étroite) et que votre femme et vos enfants vous suivent. Beaucoup d'hommes veulent "dire" à leurs femmes et à leurs enfants ce qu'ils doivent faire, mais ils ne veulent pas diriger !

Le sauveur. "Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur " (Eph 5 :23). Le mari est le sauveur du corps. Beaucoup d'entre nous agissent comme si notre femme devait être le sauveur de notre famille. Par exemple, lorsque nous permettons, ou plus souvent encourageons, nos épouses à sortir et à trouver un emploi lorsque nous sommes en crise financière. Cela ne fait que nous priver d'une bénédiction ! Vous devez remplir votre rôle de chef de famille et de sauveur de votre famille. Mettez votre foi en Dieu. Il vous dirigera et vous guidera une fois que vous aurez pris l'engagement de diriger votre femme et vos enfants.

Créé pour porter les fardeaux. Nous, les hommes, nous avons été créés pour porter le fardeau de nos familles - il suffit de regarder vos épaules larges et musclées par rapport à celles de votre femme. Les femmes ont même essayé d'imiter ces épaules avec des épaulettes ! En plus de notre force physique, nous sommes vraiment conçus pour travailler au mieux sous pression. Vous pensez peut-être que vous ne pouvez pas faire face à la pression, parce que vous avez toujours eu votre femme comme filet de sécurité. Mais votre femme n'a pas été créée pour supporter des pressions extrêmes en dehors des domaines où elle est douée. Dieu a créé les femmes avec la capacité de gérer beaucoup de choses à la fois. Elles sont capables de gérer la maison et son entretien, tout en s'occupant des enfants de tout âge, ayant différentes personnalités et besoins. Elles planifient et préparent les repas, nettoient et mettent de l'ordre en permanence, et veillent à ce que tout le monde soit organisé et dans les délais. On dirait que les femmes peuvent tout faire. Mais tu dois te rappeler que ta femme est le "vase le plus faible". Tu dois apprendre à la protéger de la pression et du stress. Ne lui confiez pas tous vos problèmes et ne lui dites pas à quel point vous vous inquiétez de telle ou telle chose. Apportez vos fardeaux au Seigneur.

Sont un. " C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair " (Ep 5:31). Éphésiens 5:28 : "C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même " "Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même " (Ep 5 :33). Nous avons si souvent entendu le terme "une seule chair" sans vraiment en comprendre le sens. Nous ne pensons qu'à atteindre la "chair unique" lorsque nous consommons notre mariage. Pourtant, nous n'atteignons pas l'unité complète si nous ne nous lions pas aussi émotionnellement et spirituellement avec nos épouses.

Sanctifiez. Maris, nous jouons un grand rôle dans la sanctification de nos femmes, comme nous le verrons dans les Écritures suivantes. " Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible " (Ep 5 :25-27). C'est une Vérité biblique très puissante que peu de gens réaliseront jamais. En tant que maris, nous pouvons sanctifier (purifier) nos femmes pendant que nous lisons et partageons les Écritures avec elles. Lisez-vous la Parole de Dieu tous les jours à votre femme ? Comment l'église garde-t-elle le corps purifié du péché qui se glisse dans l'église ? Elle reste purifiée par la lecture de la Parole de Dieu. Avec les femmes, c'est pareil. Messieurs, que faites-vous ?

L'amour. "Maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé..." (Eph. 5:25). "Les maris doivent aussi aimer leur femme..." (Eph. 5:28). "Maris, aimez vos femmes, et ne soyez pas aigris contre elles" (Col. 3:19). Depuis que le mouvement féministe a imprégné l'Église de mensonges, il y a eu un "mélange" des rôles et des commandements donnés aux hommes et aux femmes. Nous continuons d'entendre d'autres dire que Dieu a ordonné aux hommes et aux femmes d'aimer leur conjoint. Ce "commandement" n'était donné qu'au mari. En fait, la seule référence pour qu'une femme aime son mari est donnée dans Tite. Les femmes plus âgées sont encouragées à apprendre aux plus jeunes à aimer leur mari et leurs enfants.

Deutéronome 4:2 dit, "Vous n'ajouterez rien à ce que je vous prescris .. . .” Ça veut dire qu'une femme ne doit pas aimer son mari ? Bien au contraire ! ". . . et vivez dans l'amour en suivant l'exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s'est donné lui-même pour nous  ..." (Eph. 5:2). Le rôle premier de la femme est de respecter et de se soumettre à son mari, puis l'amour, l'amour véritable, suivra. D'abord 1 Jean 4:19 dit, "Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier " Nos femmes nous aimeront quand nous leur montrerons notre amour.

Un mari qui montre le véritable amour pour sa femme, comme la Bible l'ordonne, sera protégé de la séparation ou du divorce. Romains 8:35 dit, " Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ? "

Votre amour pour votre femme la motivera à faire ce que vous lui demandez. "Car l'amour de Christ nous presse ..." (2 Cor. 5:14).

Il ne suffit pas de lui dire que vous l'aimez, nos actions doivent suivre " et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous ..." (Eph. 5:2).

Sont soumises. "Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses  " (Eph 5:24). " Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur " (Col. 3:18). "Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur  " (Ep 5 :22). Les femmes doivent aussi être "...  retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée.  " (Tite 2:5). Nous pouvons déléguer certaines tâches, mais notre rôle est d'être le chef et nos femmes doivent nous être soumises. Nous ne devons pas permettre à nos femmes d'être sous l'autorité d'un autre homme (c.-à-d. un patron, un enseignant de l'école du dimanche, ou même un pasteur). (Veuillez consulter le chapitre 13, "Pourvoir aux siens", pour plus de détails.) Nous devons être la dernière et ultime autorité sur terre pour nos femmes et nos enfants.

Il s'est donné lui-même. "Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s'est livré lui-même pour elle " (Eph. 5:25). Le féminisme a presque détruit le scénario "chevalier en armure brillante". Pourtant, ici, dans les Écritures, nous voyons que nous devons être cet homme courageux qui est prêt à tout donner pour sa femme et sa famille. Est-ce qu'on vous "prive de bénédictions" parce que votre femme est celle qui "sauve toujours la mise" ? Les hommes, occupez-vous de diriger votre foyer. Soyez plus présent, non pas en tant qu'invité, mais en tant que travailleur et dirigeant. Faites attention à ce qui se passe autour de votre maison, afin de pouvoir intervenir et prendre des décisions pendant ces "mini-crises" qui se produisent régulièrement. Cela permettra à votre femme d'être douce, calme et féminine. Elle vous découvrira ou redécouvrira et commencera à apprécier votre force et votre leadership. Mais tu dois le faire humblement, sinon elle t'en voudra d'avoir pris la relève. Faites-le avec une attitude bienveillante. Faites-lui savoir que vous vous rendez compte que vous l'avez laissée avec le fardeau entier pendant beaucoup trop longtemps.

Approvisionner et fournir. "Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle " (1 Tim 5:8). Si vous permettez (ou encouragez) votre femme à travailler à l'extérieur de votre maison, alors Satan vous utilise pour faire avancer son programme pour diviser votre maison et voler des bénédictions. Arrête de jouer dans son équipe. Renouvelez votre esprit et emmenez chaque pensée captive à l'obéissance du Christ. Ce domaine est traité plus en détail au chapitre 13, "Pourvoir aux siens". Veuillez comprendre que l'une des principales raisons pour lesquelles de nombreuses femmes sont si malheureuses et frustrées est qu'elles essaient de remplir un rôle pour lequel elles n'ont pas été conçues - celui de pourvoir aux besoins de la famille. Si le mari et la femme travaillent tous les deux, qui est à la maison ? Les hommes, la maison pour laquelle vous et votre femme travaillez et êtes esclaves est vide ! Vos "petites bénédictions" sont soignées et enseignées par une pauvre imitation de votre femme. Faut-il se demander pourquoi vous vous sentez frustré et votre femme insatisfaite ?

Il nous nourrit. En tant qu'hommes, nous savons que nous sommes censés "ramener le pain à la maison", mais il y a aussi la nourriture spirituelle dont nos enfants et nos femmes ont littéralement faim ! "Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église " (Eph. 5:29). Cette "nourriture" doit provenir de la Parole de Dieu. La plupart d'entre nous se sentent inadéquats dans ce domaine. Beaucoup ne savent pas par où commencer. Priez le Seigneur pour qu'il vous donne chaque jour force et direction ! Satan vous attaquera sûrement dans ce domaine parce qu'il sait à quel point c'est important pour la croissance spirituelle de votre famille. Il vous fera vous sentir inutile, incapable et carrément stupide. Il essaiera d'utiliser les querelles entre vous et votre femme ou vos enfants pour arrêter vos temps de lecture de la Parole de Dieu ensemble. Es-tu assez viril pour te défendre ? Concentrez-vous sur la victoire, une bataille à la fois, et vous gagnerez la force nécessaire pour devenir victorieux dans ce domaine de la vie spirituelle de votre famille. Ne les envoyez pas seulement aux études bibliques, aux séminaires, à l'école du dimanche et à l'école biblique estivale. Pour être un leader efficace dans votre maison, vous devez résister à la tentation de donner votre autorité aux autres. Si vous sentez que vous n'avez pas assez de temps, priez pour que Dieu vous montre où vous pouvez réduire et prendre le temps. Faites-le maintenant - juste une courte prière - puis obéissez.

Une seule femme. "Il faut donc que le surveillant soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, sobre, sage, honorable, hospitalier " (1 Tim. 3:2). " s'il s'y trouve quelque homme irréprochable, mari d'une seule femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient ni accusés de débauche ni rebelles " (Tite 1:6). En ce jour de mariages multiples, rappelons-nous qu'en tant que chrétiens mariés, nous devons représenter une image du Christ et de son Église. La séparation ou le divorce nuit à notre témoignage sur un monde perdu et mourant. Nous devons montrer au monde perdu, par notre exemple, que nous sommes les maris d'une seule femme. Jésus a dit que deux deviendront un, pas que trois ou quatre ne deviendront. "Par conséquent, ils ne sont plus deux, mais une seule chair" (Mt 19 :6). Frères, "que ta source soit bénie, et fais ta joie de la femme de ta jeunesse " (Prov. 5 :18).

Réjouis-toi
avec
la femme de ta jeunesse !

Engagement personnel : Devenir le chef spirituel de ma famille. "Sur la base de ce que j'ai appris de la Parole de Dieu, je m'engage à être le chef spirituel de ma famille, en particulier de ma femme. Je m'engage à me plonger dans la Parole tous les jours et à laver ma femme avec la Parole pour qu'elle soit sans tache ni défaut."

« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus Christ » (Phil. 3 :12)  

N'oubliez pas de rejoindre la victoire! Ne faites pas que regarder
Les voyages de restauration ne sont pas un sport de spectateur!

S'il vous plaît commencez un JOURNAL avec le SEIGNEUR à l'esprit de ce que vous apprenez chaque jour pendant les 30 prochains jours pour "Restaurer Votre Mariage".

Plus vous versez votre cœur dans ces formulaires, plus Dieu et nous pouvons vous aider. Ces formulaires vous aideront également, ainsi que votre partenaire d’encouragement, à rendre des comptes. CLIQUEZ ICI